Cette star emblématique du journal télévisé de France 2, licenciée après une vilaine découverte

Il est possible d'être une star de la télévision, de prendre toutes les précautions et de se retrouver malgré tout dans une situation difficile. C'est le cas de Karine Baste-Régis, remplaçante officielle d'Anne-Sophie Lapix pendant les vacances de l'animatrice de 20h de France 2. Une remplaçante qui est tout à son honneur étant donné qu'elle travaille aussi le matin sur cette chaîne de la France. Groupe Télévisions.

Incroyable mais vrai

Vous êtes sans ignorer à savoir que l’une des stars du journal télévisé de France 2 est expulsée. Si non, alors faites vite et découvrez le ici afin d’avoir de maximum d’informations sur cette actualité. En effet, le public sait qu'il peut retrouver Karine Baste-Régis à 6h30 et 7h30 dans Télé-matin de la France 2. La mauvaise nouvelle s’est annoncée, elle ne pourra pas assumer ses responsabilités à son poste. Et il faut croire qu'elle le regrette. Parce que c'est un événement indépendant de sa volonté qui la met dans cette situation. Et après cette annonce du 6 juin sur Twitter, il faudra patienter pour retrouver le journaliste à l'antenne. Que ce soit en Télé-matin ou pour 20h.

Sa réaction face à ce coup dur

Un coup dur pour cette journaliste qui aime son métier. Mais aussi pour son public qui adore le retrouver dans le Journal Télévisé. Sans parler du stress pour cette dame qui se retrouve isolée, peut-être malade, avec son fils testé positif. Clairement, le Covid-19 n'est pas encore prêt à être oublié. Malgré l'accélération de la vaccination et la baisse du taux de propagation de la maladie, il est toujours possible d'être infecté. Mais Karine Baste-Régis n'est pas là pour faire de la prévention santé. Elle se contente alors de s'excuser de son absence auprès de son public sans oublier de remercier son remplaçant. La journaliste Karine Baste-Régis a une belle carrière devant elle. Ce n'est pas cette quarantaine imposée qui risque de le préparer à son avancement professionnel. Mais cela ne faisait pas encore six mois qu'elle était devenue la remplaçante officielle d'Anne-Sophie Lapix pour le Journal télévisé du soir.