Comment se comporter en cas d’urgence médicale à Nice ?

Le comportement que vous aurez face à une urgence médicale peut déterminer la survie de la personne malade. C’est pour cette raison qu’il faut contrôler ses émotions et réagir de manière objective. Dans la suite de cette rédaction, vous aurez quelques astuces à pratiquer dans ces conditions. 

Estimer la gravité de la situation

Les situations d’urgence médicale existent sous plusieurs formes. Elles sont de diverses origines et ne présentent pas forcément les mêmes conséquences. Vous pouvez lire cet article pour en savoir plus. Étant donné que les conséquences ne sont pas les mêmes, les réactions à avoir doivent aussi différer. Il y a des situations dont les conséquences sont désastreuses et d’autres qui sont moins graves. C’est pour cette raison que les professionnels ont scindé les situations d’urgence en deux catégories. Il y a la catégorie des urgences vitales et celles des urgences moins vitales. 

La première catégorie concerne les cas de nécessité absolue. C’est-à-dire les situations de vie ou de mort. Dans ces situations une intervention médicale est nécessaire pour sauver la vie du patient. Face à cette situation, il y a lieu de faire appel aux différents services d’urgence médicale du CHU de Nice. Ils sauront, vous aidez et sauvez la vie du patient. Concernant les urgences non vitales, elles concernent les maux qui peuvent être apaisés par un médicament. Dans ces conditions, il faut se rendre au niveau des pharmacies de garde et soumettre le problème. 

Quelques gestes à avoir

Une urgence médicale peut subvenir à n’importe quel moment. C’est pour cette raison qu’il faut garder toujours sur soi une trousse de secours. L’idéal est d’en avoir deux. Ainsi, un reste dans la voiture et une autre reste dans le domicile. À part le fait de disposer d’une trousse de secours, il faut aussi savoir pratiquer un massage cardiaque. Il est aussi nécessaire de savoir pratiquer la méthode du bouche-à-bouche. Ainsi, peu importe la situation, vous allez pouvoir pratiquer les premiers soins. En dernière position, face à une personne malade, il faut essayer de le mettre à l’aise. Autrement dit, il faut le mettre dans une position confortable et s’assurer qu’il reçoive de l’aire.